top of page

Jeonggi et Sagi sont dans un bateau coréen...

Au cœur de la médecine traditionnelle coréenne réside un conflit ancestral, une lutte épique entre deux puissances antagonistes : "Jeonggi" et "Sagi". Tel deux combattants engagés dans un duel perpétuel, ils se disputent le pouvoir de modeler la santé d'un individu.

"Jeonggi" incarne la force intérieure, cette énergie positive qui gouverne l'équilibre du corps et de l'esprit. On pourrait le comparer à la vitalité flamboyante, au souffle de vie qui anime chaque être. Lorsque "Jeonggi" rayonne de toute sa splendeur, la personne est dotée d'une santé robuste, invincible face aux maux qui rôdent. Mais l'adversaire ne se laisse pas abattre aussi facilement. "Sagi", le représentant des forces extérieures et néfastes, se dresse en travers du chemin. Les éléments environnementaux, perfides et traîtres, comme les caprices du climat, les toxines perfides, les infections sournoises, le stress émotionnel ou les blessures physiques, entrent en action.


Lorsque "Sagi" déploie sa félonie, il s'infiltre en traître dans les moindres recoins du corps, sapant le "Jeonggi" et semant le déséquilibre qui engendre la maladie.

Ainsi se déroule ce conflit éternel entre "Jeonggi" et "Sagi", un ballet incessant où le maintien de l'équilibre et de la santé est en jeu. La médecine traditionnelle coréenne s'est donné pour noble mission d'harmoniser ces forces adverses. Elle œuvre sans relâche, fortifiée par la sagesse des siècles, pour renforcer le "Jeonggi" et réduire l'influence délétère du "Sagi".


À travers des pratiques millénaires telles que l'acupuncture, la phytothérapie, les exercices de respiration et l'art subtil de l'alimentation, elle tisse un réseau de défenses invincibles.

En définitive, le conflit entre "Jeonggi" et "Sagi" incarne la vision que la santé découle de l'équilibre dynamique entre les forces intérieures et extérieures. En comprenant et en maîtrisant ces forces, la médecine traditionnelle coréenne offre un chemin vers la santé et la prévention des maladies. C'est dans cette lutte acharnée, où le bien et le mal s'affrontent, que se révèlent les secrets les plus précieux de la médecine coréenne.





Comments


bottom of page