top of page

Les 4 grands principes du Hanbang

Le Hanbang, tel un joyau rare au sein des médecines asiatiques, se distingue par ses aspects propres qui le définissent avec éclat. Approchons-nous de ces points singuliers, éclairant la spécificité du Hanbang avec admiration.

Origine coréenne, terre natale de ce système médical

Un héritage unique qui, bien qu'ayant sa racine commune dans la médecine traditionnelle chinoise, a su s'épanouir indépendamment en intégrant les influences coréennes. Une symphonie harmonieuse où se mêlent culture, philosophie et richesses naturelles propres à la Corée.


Les Quatre Principes, véritable pilier de la pensée Hanbang, connus également sous le nom de Sasang. Ils évoquent les constitutions individuelles, décrivant avec finesse et précision les quatre archétypes : taeyang, soyang, taeeum et soeum. Chaque constitution se pare de caractéristiques physiques, psychologiques et physiologiques distinctes, guidant ainsi le traitement personnalisé au cœur du Hanbang.

Une herboristerie singulière, fruit de l'épanouissement Hanbang. La Corée déploie sa propre palette d'herbes médicinales, choisies avec soin pour équilibrer les énergies, traiter les déséquilibres spécifiques aux constitutions et nourrir la santé globale. La sélection, la préparation et l'harmonieuse combinaison de ces herbes revêtent une importance capitale, dévoilant des effets thérapeutiques sublimes.

Les techniques de traitement, tels des murmures ancestraux transmis de générations en générations, offrent au Hanbang une palette riche et variée. En plus de l'acupuncture et des herbes médicinales, l'art de la moxibustion illumine les pratiques Hanbang. L'armoise chauffée envoûte les points d'acupuncture, stimulant avec douceur les flux énergétiques. Massage et manipulation, le "Doin" et le "Chim", se déploient pour rétablir l'équilibre énergétique et libérer les entraves qui entravent.

Une approche empreinte d'harmonie et de prévention, où l'être est contemplé dans sa totalité, au-delà des simples symptômes. Le Hanbang s'inscrit dans une vision holistique de la santé, unissant corps et esprit, célébrant la prévention des maux par l'équilibre des énergies, la fortification du système immunitaire et l'adoption d'un mode de vie sain et équilibré.

Le confucianisme, tel un vent bienveillant, a également déposé son empreinte sur le Hanbang. Une influence qui se dévoile dans les principes de traitement, aspirant à restaurer l'harmonie et l'équilibre au sein du corps et de l'esprit, en accord avec les valeurs de moralité et d'harmonie si chères au confucianisme.

Gardons en mémoire que si le Hanbang est unique à la Corée, il partage également des similitudes avec d'autres systèmes médicaux asiatiques, tels que la médecine traditionnelle chinoise, la médecine traditionnelle japonaise et la médecine tibétaine. Cependant, ses particularités distinctives et son développement indépendant font du Hanbang une tradition médicale d'une beauté rare et inestimable.









Comments


bottom of page